Même quand l’envie n’y est pas, il n’est jamais trop tard pour vous motiver à cuisiner. Ces 10 astuces constituent un excellent point de départ pour vous inspirer à préparer un repas vite fait bien fait. La satisfaction du devoir accompli n’aura jamais eu aussi meilleur goût!

 

1. Créer de l’ambiance : Pour stimuler votre envie de cuisiner, préparez le terrain en créant un environnement le plus agréable possible. Au lieu de vous demander « Comment puis-je me motiver à cuisiner? », demandez-vous «Comment puis-je créer les conditions les plus favorables pour me donner envie de cuisiner?». Par exemple, démarrez votre musique préférée, allumez quelques chandelles et dressez une jolie table (même si vous mangez en solo!).

2. Songer à cuisiner en bonne compagnie : Lorsque pratiquée en duo ou en groupe, la cuisine rassemble, fait place à la créativité et provoque un partage des expériences. Impliquez les membres de votre famille ou si vous êtes seul à la maison, appelez un proche pour organiser une séance de popote virtuelle express. Alors, qu’est-ce qu’on mange pour souper? Laissez-vous inspirer par votre entourage et sélectionnez une recette à préparer et à déguster ensemble, en personne ou à distance. Deux têtes valent mieux qu’une pour improviser une recette illico!

3. S’amuser : Pourquoi cuisiner devrait-il être ennuyant? Secouez cette mentalité en songeant à des activités qui vous stimulent au quotidien. Faites ainsi un coup double en la pratiquant autant que possible pendant que vous cuisinez. Si vous aimez bouger, dansez en coupant vos ingrédients ou en faisant la vaisselle. Si vous adorez apprendre, écoutez un balado sur un sujet qui vous intéresse au même moment. On ne le dira jamais assez, s’amuser est la meilleure stratégie pour cultiver la motivation.

4. Dénicher les ingrédients qu’on a déjà sous la main : Parce qu’il faut bien commencer quelque part, partez à la recherche des ingrédients dépanneurs cachés dans la cuisine. Le but : connaître les aliments qui sont accessibles pour planifier rapidement le repas. Quand la motivation est manquante, vous voulez éviter d’avoir à passer à l’épicerie.

5. Choisir une recette rapide et simple à préparer : Pour vous inspirer, le web est idéal pour vous aider à trouver des recettes faciles à préparer avec peu d’ingrédients et peu d’étapes. Plusieurs sites internet offrent aussi la possibilité de faire une recherche en fonction des ingrédients que vous avez à la maison. Une recette savoureuse et saine n’est pas obligée d’être compliquée. N’oubliez pas de lire la recette au complet avant de vous lancer pour éviter les mauvaises surprises! 

6. Opter pour la cuisine d’assemblage : Même si aucune recette ne vous inspire, pas de souci. Il n’est pas toujours essentiel de suivre le canevas d’une recette toute faite. Soyez autonome et improvisez grâce à la cuisine d’assemblage. Voici quelques idées de repas inspirés de cette technique, qui requièrent peu ou pas de cuisson :

    • Un bol-repas improvisé avec les légumes crus ou cuits de votre choix, un grain ou un féculent comme du spaghetti déjà cuit et une protéine (œuf à la coque, légumineuses en conserve ou crevettes nordiques) ;
    • Un sauté touski prêt en 5 minutes avec un reste de rôti de porc et des poivrons. Il ne reste qu’à le servir sur un riz.

7. Réinventer les restes : Pour les chanceux qui ont déniché un reste du repas de la veille, ne vous contentez pas de le faire réchauffer au micro-ondes. Ajoutez-lui des herbes fraîches ou séchées, une touche de fromage râpé ou quelques légumes sautés à la poêle. Ça lui ajoutera des couleurs et de la saveur. Le temps des restes fades et ennuyeux est révolu!

8. Respecter ses envies : Vous avez une envie soudaine de manger un déjeuner pour le souper? Pas de problème! Un grilled-cheese avec une petite salade verte, une omelette aux légumes sauve-qui-peut ou des crêpes garnies de fruits feront bien le boulot.

9. Éviter de se mettre trop de pression : Même avec toute la bonne volonté du monde et les meilleures astuces en tête, il arrive que l’envie de cuisiner ne survienne tout simplement pas. Allez-y, commandez un repas au restaurant qui vous fait vraiment envie pour cette fois-ci. En bonus, vous stimulerez l’économie locale en ce temps de pandémie.

10. Planifier le coup pour la prochaine fois : Assurez-vous d’avoir toujours quelques ingrédients de base à portée de main (voir astuce 4). Avec un peu de planification, vous arriverez également à voir venir les moments les plus propices pour vous motiver à cuisiner, par exemple au cours de la fin de semaine. Profitez-en pour prendre de l’avance en doublant ou en triplant les recettes ou en faisant cuire quelques ingrédients en surplus (pâtes alimentaires, légumes grillés au four). N’oubliez pas que le congélo est votre allié pour faire des réserves qui se conserveront longtemps.

Bonne popote !

 


 

Sur le même thème